BX-Men cuts Home
Mino

Mino

Mino

Biography

Né à Bruxelles, de nationalité italienne, issu du mouvement graffiti belge et membre actif du Collectif R.A.B.CREW.

MINO, s’inspire pour ces œuvres, d’univers plus fous les uns des autres, mais la source de cette inspiration lui vient de son quartier, plus précisément du Square Marguerite,
(Playground de basket-ball de haut niveau de 1986 à fin des 90’s), en passant par la culture Hip Hop, les comics, le Tag (art calligraphique à part entière) et par la sérigraphie…

En 1993, cet autodidacte, s’intéresse à ce dernier monde « La sérigraphie », qui devint vite sa passion et une source d’inspiration sans limites.
Il commença par imprimer du t-shirt et là l’alchimie des ses logos avec le textile fut capitale.

En évoluant dans cette technique d’impression, il découvrit qu’elle pouvait s’appliquer sur d’autres matières comme le papier, le sticker autocollant, le métal, le bois et plus encore,… il se perfectionna dans chacunes d’elles, mais une seule sortit du lot………. le t-shirt.

Après des années de pratique et de recherche, il s’intéresse à une nouvelle technique, celle du flocage.
Avec ces matériaux et texture diverses (cuirs, velours, plastiques,réflectives…) le flock se marie parfaitement avec la sérigraphie.

MINO, se lance dans la customisation et personnalise sans limites les t-shirts et les vêtements .

Certains t-shirts sont devenus des classiques du genre comme les “Monseigneur”, le
“Funkadelic Man” et le “Royal White Tee” du 20ème anniversaire R.A.B, …

Il met son expérience du t-shirt à la disposition d’une grosse partie de la Culture Hip Hop Belge et plus encore,,,, en travaillant avec une multitude d’artistes et en partageant ces connaissances…

Entre les années 2000 et 2010, il développe “Victor Vector” un second aka de “Mino one“. En fait une marque ainsi qu’une série de tee-shirts, qu’il va pouvoir exposer avec ses toiles et autres créations, lors d’expositions, vernissages, ou tout simplement apparitions scéniques via le biais de groupes ou personnages publiques Hip Hop tels que le groupe
Les Autres“, “Deejay Ko-Neckst” etc…

Au courant de ces mêmes années, il réinvente ” l’award ” en mélangeant la technique de l’impression, du découpage et va ensuite trouver le moyen de le mettre sous cadre.

2013, il intègre le collectif BXMEN Cuts et avec Deejay Ko-Neckst, développe la marque BXMEN sous forme de tee-shirts personnalisés. À deux ils vont aussi apporter un changement  aux “awards” puisqu’ils vont avoir l’idée de customiser des vinyles…

2014 le collectif mis en place, se structure et mets en place différentes organisations…